Les risques professionnels

L’isolement au travail génère certains risques qui peuvent influer sur la fréquence de situations accidentelles ou sur la gravité d’une blessure en cas d’accident.

Les risques physiques

Si le travailleur en question ne se fait pas aider ou ne peut consulter ses collègues, des risques physiques peuvent survenir suite à un imprévu.

Le manque d’informations, mais aussi de compétences spécifiques ou même de moyens d’action peut conduire un travailleur à agir de façon inadéquate, voire à prendre des risques non sécuritaires.

Les risques psychologiques

L’isolement au travail peut s’accompagner d’un isolement psychique à cause des effets de la solitude plus ou moins bien vécue par les travailleurs.

Alors que certaines personnes ressentent un sentiment d’abandon, d’autres se sentent frustrées.

S’ensuivent alors des symptômes spécifiques qui peuvent handicaper la poursuite du travail ou le rendre impossible (crises d’angoisse, épilepsie, problèmes cardiaques, etc.)

Les risques d’agression

Certains métiers sont plus exposés aux risques de violence externe que d’autres.

Que l’agression soit verbale, physique ou psychique (on pense notamment aux services à la personne, aux livreurs et aux réparateurs), elle devient un facteur d’aggravation des dommages sur un travailleur isolé.

Les risques médicaux

Certains travailleurs peuvent rendre leur mission dangereuse ou devoir l’interrompre à cause d’un problème médical.

Les risques liés au stress

Le stress est une notion à prendre aujourd’hui en compte et l’isolement au travail demeure un facteur aggravant.

Les risques liés à la violence externe

L’isolement augmente la probabilité d’accident mais aussi sa gravité, en effet sans secours immédiat les dommages causés par l’accident peuvent être irrémédiables.

Une protection indispensable

Des mesures préventives nécessaires

Une prévention efficace s’appuie sur des mesures en matière d’organisation, mais aussi sur des mesures portant sur l’environnement même du travailleur (poste de travail, équipement adéquat).

Il est important que ces mesures soient mises en place par l’employeur afin de déclencher l’alerte auprès des secours avec des dispositifs d’alarme comme le dispositif DATI par exemple (dispositif d’alarme pour travailleur isolé) 

Le dispositif DATI

Le dispositif DATI est un système de télécommunication qui transmet une alarme en cas d’agression ou de défaillance du travailleur isolé vers une personne ou bien une structure en charge de déclencher les secours.

Concrètement, un message d’alarme contient les informations sur la situation géographique du travailleur isolé afin de faciliter l’arrivée des secours.

Cette alarme peut alors être déclenchée manuellement (avec un bouton d’alerte) : on parle alors d’alarme volontaire.

L’autre façon est automatique selon la situation (absence de mouvement, perte de verticalité, arrachage du DATI, etc.)

Fermer le menu