Porte Badge PTI DATI

Le porte badge avec système homme mort

Le dispositif PTI homme mort est une fonction très utile puisqu’elle détecte l’absence de mouvements de l’utilisateur et permet de déclencher une alarme pour signaler la situation.
Avoir un porte-badge avec ce système optimise la protection des travailleurs isolés.

Comment fonctionne le dispositif homme mort ?

Comme beaucoup d’autres dispositifs PTI DATI, le dispositif homme mort se présente souvent sous la forme d’un boîtier, d’un pendentif, d’un bracelet ou encore d’un badge à porter à la ceinture.

Concrètement, lorsque le badge avec système homme mort ne détecte plus un mouvement pendant une période de 30 secondes, il envoie une alerte qui peut être directionnelle, mais aussi géolocalisable afin de situer le travailleur isolé en danger.

D’autres situations qualifiées d’anormale par le badge système homme mort peuvent également être repérées comme :

• La perte de verticalité
• La « smart detection » : c’est une combinaison de perte de verticalité et d’absence de mouvement.

Le dispositif homme mort, que l’on appelle aussi veille automatique, est très utilisé chez les chauffeurs de véhicules en Belgique comme les conducteurs de train ou de car par exemple. Ainsi, dès que la personne est victime d’un malaise ou défaillit pour x raisons, une alarme est envoyée directement depuis le badge à une centrale de télésurveillance.

Il faut rappeler que dans certains pays comme la Belgique, les sociétés de sécurité privées sont obligées par la législation belge en vigueur de rattacher leur système homme mort à un centre de surveillance.

Sociétés Belges : une obligation de porter un badge PTI DATI

Certaines professions demandent une attention plus particulière au regard du statut de travailleur isolé.
Ainsi les sociétés belges de sécurité et de gardiennage ont pour obligation de porter un badge afin d’être identifiés rapidement. Ce même badge peut être associé à un porte-badge PTI DATI qui fonctionnera comme un système d’alerte en cas de chute ou de choc.

Dans ces métiers où le travailleur se retrouve isolé, le risque de malaise est un facteur à prendre en considération, surtout si le travailleur isolé belge évolue dans un environnement extrême : (haute altitude, températures extrêmes). Il suffit d’une perte de connaissance pour entrainer des accidents plus conséquents et compromettre l’intégrité physique du travailleur isolé.

Avec le porte-badge doté du système homme mort, le travailleur isolé peut également actionner l’appareil d’une simple pression sur un bouton pour alerter un centre de télésurveillance ou des services de secours.

Chuter, se retrouver immobilisé pour une raison non identifiée ou se retrouver dans l’incapacité de demander de l’aide quand on travaille dans le secteur de la sécurité, du gardiennage… Voici autant de situations pratiques où le port du badge avec système homme mort n’est pas superflu.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Fermer le menu