Montre de sécurité PTI DATI secours

UNE MONTRE DE SÉCURITÉ PTI-DATI POUR DONNER L'ALERTE ET ÊTRE SECOURU A BREF DÉLAI

La montre d’alerte PTI-DATI Emerit e–WG100 a été développée par Magneta, entreprise française centenaire (1908), experte en solutions pour la protection des travailleurs isolés (PTI). Elle a été conçue pour répondre à un besoin de discrétion et d’ergonomie dans le marché des Dispositifs d’Alarme pour Travailleurs Isolés (DATI). Sa légèreté et sa petite taille en font un appareil facile à porter en toute situation mais elle se démarque aussi par la simplicité de sa configuration, que ce soit pour 3 employés ou bien un parc de plusieurs centaines d’utilisateurs.

Nous présenterons les différentes singularités de cette montre d’alerte PTI-DATI et comment elle peut protéger des professionnels exposés à des situations à risques. Nous expliquerons ensuite les différentes possibilités de configuration ainsi que les différentes manières de porter l’appareil.

Pourquoi une montre de sécurité PTI - DATI ?

La montre d’alerte Emerit e-WG100 a été pensée comme une montre pour plusieurs raisons, mais nous verrons plus tard qu’il est possible de détacher le bracelet pour porter le boitier autour du cou, à la ceinture ou bien encore autour du bras avec un brassard.

Porter un dispositif d’alarme pour travailleur isolé (DATI) au poignet présente plusieurs avantages : la discrétion ainsi que l’accessibilité. C’est aussi l’assurance de toujours avoir son dispositif de sécurité sur soi : pas d’oubli, de perte, ou de vol. La technologie de détection automatique d’absence de mouvement s’allie parfaitement avec un port au poignet : bien paramétrée, la montre ne lance pas d’alertes intempestives, ou de fausses alertes.

Quelles différences avec les montres connectées "grand public" ?

La montre de sécurité PTI e-WG100 se distingue des montres connectées « grand public » par la possibilité d’y insérer une carte SIM et ainsi de recevoir la 4G. C’est un argument de sécurité majeur : à l’inverse des montres connectées, le dispositif d’alerte fonctionne de manière autonome même si le smartphone de l’utilisateur est éloigné, déchargé, oublié, etc. La batterie des Smartphones actuels peut en effet se décharger rapidement à cause des possibilités de divertissement, de navigation web ou tout autre type de communication qu’ils proposent. Aussi, cette montre d’alerte PTI-DATI est dédiée à la sécurité : on ne l’utilise donc pas pour afficher des itinéraires GPS, écouter de la musique, consulter ses mails ou toute autre manière de décharger la batterie de l’appareil.

Grâce au réseau mobile 4G (mais aussi 2G et 3G en cas de non-disponibilité de la 4G), il est possible d’appeler directement l’utilisateur via la montre et ce dernier pourra communiquer à l’aide du haut-parleur ainsi que du micro intégrés sur la face avant.

Quelles personnes sont concernées par cette montre d'alerte PTI-DATI ?

Les dispositifs d’alerte DATI sont bien souvent utilisés pour les professionnels dits « travailleurs isolés », soumis à une réglementation stricte en France ainsi que dans le reste de la communauté européenne, mais plus largement, et même si il n’y a pas de notion d’isolement, « l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs » selon l’article L4121-1 du Code du Travail.

Tous les professionnels de tous secteurs d’activités peuvent être amenés à utiliser ce dispositif d’alerte comme le personnel de sociétés de nettoyage, de gardiennage, de logistique, de maintenance, de santé, d’aide à domicile, les chauffeurs, livreurs, sociétés de service, les industries, les administrations ou encore les employés en télétravail. Cela concerne toutes les personnes exposées à des situations à risques tels que des blessures, des chutes, des malaises ou des agressions.

Pour des professionnels exerçant dans des environnements extrêmes comme dans des usines ou des industries où il y a de très forts risques d’usure à cause d’outils, de machines, de fortes projections d’eau ou de poussière, nous recommandons l’utilisation des boitiers PTI-DATI dédiés les plus résistants du marché afin d’assurer une sécurité optimale et une meilleure durée de vie du dispositif.

Enfin, pour les travailleurs évoluant dans ce que l’on appelle les environnements à risque d’explosion, il existe une gamme complète de solutions d’alerte ATEX zones 1/21 et 2/22.

Une montre de sécurité PTI-DATI pour prévenir les accidents du travail

Les accidents du travail peuvent être de nature physique ou psychologique. « Un accident de travail est un évènement soudain qui, quelle qu’en soit la raison, vous a causé un dommage corporel ou psychologique, et qui vous est arrivé pendant votre activité professionnelle », selon le site officiel de l’administration française.

Il peut s’agir de fractures, de coupures, de brûlures, de douleurs musculaires, de malaises, d’une agression, etc.

En cas d’accident ou de risque d’agression, la montre de sécurité DATI permet de donner l’alerte rapidement et discrètement. La prise en charge rapide par les secours permet alors d’éviter une aggravation de la situation.

Comment lancer une alerte et quelles sont les configurations possibles ?

La montre est le dispositif d’alarme personnel le plus facile à configurer du marché : vous pouvez le configurer à distance depuis votre ordinateur ou bien votre smartphone via une application Web fluide et intuitive.  Les fonctions PTI de cette montre d’alerte sont entièrement personnalisables et s’adaptent à toutes les exigences.

1)      Pour émettre une alerte manuellement, il faut appuyer sur le bouton SOS pendant au moins 3 secondes ou bien effectuer 3 appuis rapides.

En ce qui concerne les alertes automatiques, voici les configurations possibles :

        Par détection d’immobilité : la montre émet une alerte automatiquement si elle reste immobile pendant une durée continue préconfigurée de 30 à 180 secondes

      Par détection d’inclinaison : la montre donne l’alerte si elle est inclinée au-delà d’un angle préconfiguré (de 30° à 70°) pendant une durée continue préconfigurée (de 15 à 20 secondes).

2)      L’activation de la phase d’alerte est confirmée par une vibration. Une notification de pré-alerte de 5 à 30 secondes pour une alerte automatique, et de 15 à 120 secondes pour une détection automatique, est ensuite affichée, permettant à l’utilisateur d’annuler la phase d’alerte en cas de mauvaise manipulation et ou de « fausse alerte ». Il suffit d’effectuer un appui court sur le bouton SOS pour annuler la pré-alerte ou de secouer/redresser la montre dans les cas respectifs de détection d’immobilité et d’inclinaison.

3)     Après cette notification, l’alerte est transmise aux destinataires préconfigurés par appel et/ou envoi de SMS et/ou envoi de données IP.

4)    La montre passe ensuite en notification de post-alerte permettant une localisation sonore de l’utilisateur dans le cas où celui-ci serait inconscient. Pendant la notification de post-alerte, la montre décroche automatiquement les appels entrants et passe en mode mains libres, ce pour faciliter la levée de doute audio. L’appel peut être interrompu soit par l’appelant soit par l’utilisateur en exerçant un appui court sur le bouton marche/arrêt. Pour terminer la notification de post-alerte, exercer un appui court sur le bouton SOS.

Configuration spécifique de la montre de sécurité PTI-DATI en mode anti-agression

Discrète, ergonomique, et rapidement accessible, la montre d’alerte PTI-DATI permet de prévenir une escalade de la violence et de donner l’alerte rapidement en cas d’agression grâce à son bouton SOS, 100% mains-libres.

Pour faire face à ce type de risques, une configuration anti-agression bien particulière est possible, et présente les spécificités suivantes :

1)      L’activation de la phase d’alerte est ici confirmée par une vibration. Cette alerte est directement transmise aux destinataires préconfigurés par appel et/ou envoi de SMS et/ou envoi de données IP, sans phase de pré-alerte.

2)      La montre passe ensuite en notification de post-alerte discrète sans affichage et sans localisation sonore, mais avec une vibration toutes les 5 secondes. Pendant cette notification de post-alerte, l’écran reste noir, la montre décroche automatiquement les appels entrants et coupe le haut-parleur : seul l’appelant peut écouter l’environnement autour de la montre.

3)     Pour terminer la notification de post-alerte, exercer à deux reprises un appui court sur le bouton marche/arrêt pour faire afficher la notification de post-alerte, puis exercer un appui court sur le bouton SOS. 

Comment traiter les alertes ?

3 options sont possibles pour traiter des alertes :

1)      En interne : la montre de sécurité PTI-DATI envoie une cascade d’appels et/ou SMS à des destinataires prédéfinis, qui se chargent d’effectuer la levée de doute, de porter secours ou d’appeler les services de sécurité ou de secours adaptés.

2)      En externe : le dispositif d’alerte envoie des messages IP au protocole SIA-DC-09 à un service de télésurveillance, qui prend les mesures appropriées.

3)     Supervision : la montre communique en SIA-DC-09 et/ou Wifi avec un serveur de supervision, permettant de gérer des évènements et leur historique, ainsi que la sécurisation et le bon fonctionnement de la flotte d’appareils enregistrée.

La localisation intérieure et extérieure assure une réaction rapide des secours

La montre d’alerte PTI-DATI permet 2 modes de localisation :

1)      Par satellites : pour une géolocalisation en extérieur grâce au GPS.

2)      Wifi : pour une localisation en intérieur (indoor), la montre communique avec les différentes bornes Wifi qui ont été enregistrées afin d’envoyer sa position.

La Localisation en intérieur ou extérieur permet d’envoyer une information essentielle aux personnes qui doivent porter secours : la position de la montre. En effet, lors d’un accident, d’une chute, d’un malaise ou d’une agression, la montre de sécurité e-WG100 envoie sa localisation soit via un lien Google Maps par SMS soit par message IP SIA-DC-09, à destination des services de télésurveillance et de supervision. Ces technologies de localisation permettent de secourir une personne en danger dans les plus brefs délais

Un bouton SOS pouvant aussi être porté à la ceinture, autour du cou ou encore en brassard

Si l’on appelle l’e-WG100 montre, c’est en réalité un boitier PTI-DATI qu’il est possible de porter de différentes manières : il suffit de retirer le bracelet en silicone pour pouvoir le fixer au choix sur :

          Un autre bracelet, en nylon celui-ci

          Un clip ceinture avec système smart-fix

          Un tour de cou avec système smart-fix

          Un brassard avec système smart-fix

          Un crochet mousqueton avec système smart-fix

accessoires montre d'alerte PTI-DATI

Ces accessoires permettent à l’utilisateur de porter le dispositif d’alerte pour travailleur isolé selon sa préférence, mais aussi selon les exigences de son métier en termes de sécurité : un chauffeur ne portera pas un dispositif d’alerte à la ceinture, car en travaillant assis, on ne pourra pas utiliser la détection d’immobilité ainsi que d’inclinaison. La manière de porter un DATI conditionne la configuration de ses détections automatiques. On n’utilise en général pas de détection d’immobilité sur un clip ceinture mais au poignet. A l’inverse on n’utilise pas la détection d’inclinaison sur un DATI porté au poignet.  

Forts de plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de la protection des travailleurs isolés, les experts PTI-DATI de MAGNETA vous accompagnent pour mettre en place une configuration optimale et personnalisée en fonction de chaque métier et de chaque secteur d’activité, exposés à des risques professionnels bien spécifiques. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Fermer le menu