Identifier les contraintes du travail isolé

En raison de l’augmentation du coût du travail, mais aussi par souci de compétitivité des entreprises, le travail isolé se développe de plus en plus.

A priori, le travail en hôtellerie de luxe ou encore le nettoyage n’est pas synonyme de travail isolé, car on imagine que ces travailleurs côtoient du monde à longueur de journée.

Les réceptionnistes, les veilleurs de nuit, mais aussi les techniciens qui interviennent lors d’une réparation se retrouvent souvent en situation de travail isolé. Ainsi que les femmes de ménage par exemple.

De même, les travailleurs dans la rue se retrouvent souvent isolés sauf quand ils échangent avec leur clientèle.

Si un problème doit arriver, il y a peu de chances que l’on puisse leur porter secours, notamment en cas de violence ou d’agressions externes.

Les agressions en travail isolé

La violence dans le travail isolé, ce sont les agressions causées par des personnes extérieures à l’entreprise. Cela peut être un client, un fournisseur ou encore les passants quand on travaille dans la rue.

Ce sont surtout les services publics qui souffrent le plus de ces risques d’agressions, car ils focalisent l’insatisfaction et la frustration des individus.

Les agressions et les violences prennent des formes variées : agressions physiques, agressions verbales, agressions psychologiques.

Ces agressions peuvent mener à des arrêts de travail, car il y a coups et blessures voire des traumatismes psychologiques.

La solution contre les agressions en travail isolé

Les responsables de ces travailleurs isolés ont une obligation de résultat en matière de sécurité des personnes. Ils doivent protéger leurs salariés contre les accidents et agressions éventuelles.

En mettant en place un système DATI, il est possible de prévenir les secours nécessaires ou une personne responsable de la sécurité de l’entreprise concernée dans un délai bref.

Le personnel est alors équipé de capteurs ou d’accessoires comme une montre-bracelet électronique qu’il suffit d’actionner en cas d’agression, de violence, de chute, etc.

De plus, sur le plan psychologique, le travailleur isolé se sent rassuré, car il sait qu’il peut communiquer avec l’extérieur à tout moment.

En conséquence, sa qualité de travail s’en trouve améliorée.

Protéger les salariés est un devoir qui devrait être prioritaire. C’est un droit élémentaire reconnu par la loi française qui engage toute la responsabilité du chef d’entreprise.

Découvrez tous nos boutons d’alerte pour les risques de dangers imminent

Fermer le menu