Quels sont les risques auxquels font face les travailleurs de la propreté au quotidien ?

En plus d’être essentiel, la propreté est un métier dangereux. Il est très courant que les salariés de ce secteur effectuent leurs tâches de manière isolée. Le travail de propreté doit souvent être entrepris en dehors des heures de bureau, ce qui conduit naturellement à isoler le personnel ménager.

Ces travailleurs isolés font alors face à plusieurs risques :

  • Risques d’agression ou de malaise : Dans les lieux désertés (Par exemple dans les trains, métros, et parkings), les travailleurs peuvent, glisser ou être confrontés à la violence d’un usager malveillant : des agressions verbales et/ou physiques sont fréquentes, en addition aux risques de chute et de malaise.
  • Risques d’accidents : liés à l’utilisation de machines lourdes, qui risquent de blesser les individus, notamment les auto-laveuses. Ces machines volumineuses peuvent également causer des problèmes de postures. Pour ce type d’appareil, une formation adaptée doit alors être suivie.
  • Risques de chute : le travail en hauteur constitue également un risque d’accident, notamment lorsqu’il est effectué sur un système d’élévation improvisé, ou bien en mauvais état.
  • Risques d’électrocution : quand l’intervention se passe sur un lieu présentant du matériel électrique. Il est possible que le travailleur s’électrise ou s’électrocute.
  • Risques de brûlures : essentiellement liés à l’utilisation de substances corrosives qui peuvent constituer un risque si elles touchent la peau sans protection.

Rappelons que l’employeur d’un travailleur isolé doit prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir la sécurité de son employé au quotidien. Selon l’article R4512-13 du Code du Travail, l’employeur peut être tenu responsable en cas de manquement à cet article.

Équiper les salariés isolés avec des systèmes PTI-DATI est donc essentiel pour toute entreprise dans le secteur de l’Hygiène et de la Propreté.

Les solutions PTI-DATI pour donner l’alerte en cas de danger

Ce petit dispositif simple et léger peut être emporté partout. Il suffit de le mettre en bracelet ou bien à la ceinture. Le Twig Embody est étanche et résistant aux chocs.

Conforme à la norme IP67, il est idéal pour un travailleur qui doit manipuler des substances liquides.

La localisation extérieure par GPS garantit le repérage du travailleur isolé, de même que la localisation par balise radio. L’alarme se déclenche automatiquement en cas d’arrachement, de perte de verticalité, ou en cas d’absence de mouvement.

La touche SOS dédiée envoie une cascade de SMS et/ou appels à des contacts pré-enregistrés. En cas d’agression, le dispositif comporte également une fonctionnalité d’écoute discrète, permettant d’espionner l’agresseur sans qu’il s’en rende compte.

Plus volumineux que le Twig Embody, ce dispositif propose également plus de fonctionnalités. Il intègre la détection de perte de verticalité, ainsi que celle d’absence de mouvement.

Le Twig Protector est programmable à distance et peut être localisé par GPS et/ou radio. Comme le Twig Embody, l’indice de protection du Twig Protector est l’IP67 qui le protège des liquides et des poussières.

Le déclenchement de l’alarme peut enfin se faire de manière volontaire et/ou automatique.

Ce dispositif est discret et facile à porter. Il est idéal, notamment en cas d’agression, car il n’attire pas l’attention. Son ergonomie le rend particulièrement adapté au travail en hauteur.

Comme les autres dispositifs PTI-DATI, l’alarme se déclenche par arrachement, perte de verticalité, absence de mouvement, ou pression sur le bouton SOS.

Il est possible de programmer une alarme discrète en cas d’agression, afin de ne pas attirer l’attention de l’agresseur. La position GPS est envoyée et le micro activé pour plus de sécurité.

Fermer le menu